Vers des territoires à énergie positive

Organisation des ressources locales pour un territoire à énergie positive (lire la suite)

Esquisser une vision future du territoire où tous les potentiels d’économies d’énergie et d’énergie renouvelables sont développés et sont progressivement intégrées dans un plan de développement socio-économique

Esquisser une vision future du territoire où tous les potentiels d’économies d’énergie et d’énergie renouvelables sont développés et sont progressivement intégrées dans un plan de développement socio-économique

Créer une image la plus précise possible du développement local

JPEG - 53.6 ko

Cette 1ère étape et les suivantes sont effectuées autant que possible avec un groupe de travail composé à la fois d’élus locaux, d’agents communaux, de citoyens, d’associations, d’entreprises.

Notre méthode est soutenue par l’Europe !

Accompagnement de projets (lire la suite)

Accompagnement de projets de production d’énergie durable et d’économie d’énergie

La démonstration concrète que cette transition énergétique est positive passe par la réalisation de projets phares et la réalisation de campagne collective d’économie d’énergie dans les habitations des citoyens dans les parcs de bâtiments publics dans les entreprises.
Autant de réalisations qui amplifieront les prises de conscience de nos concitoyens que ‘’ l’on peut faire quelque chose ‘’ !

Accompagnement des projets phares

Le développement ces dernières années de coopératives citoyennes, dans le domaine de l’énergie, offre une perspective concrète de MOBILISATION d’une partie de l’EPARGNE des citoyens pour concrétiser ces projets d’énergie durable. Voir des exemples et des réalisations

Accompagner les projets d’économie d’énergie !

  • Etude technique et financière
  • Etude économique et environnementale
  • Etude juridique
  • Etude de campagne de communication et de proximité
  • Evaluation des résultats

Activation du tissu économique local (lire la suite)

Un cadastre des moyens et compétences permet de mobiliser une dynamique économique locale adaptée aux projets choisis

Un cadastre des moyens et compétences permet de mobiliser une dynamique économique locale adaptée aux projets choisis


Activation du tissu économique local
Chaque étape d’actions pour atteindre la concrétisation du projet est alors planifiée en fonction des ressources humaines mobilisables au sein du territoire et à l’extérieur de celui-ci.

Ce travail aboutit à l’élaboration d’un organigramme qui relie des acteurs qui ne travaillaient pas ensemble. Des employés et des techniciens communaux, avec des citoyens des entrepreneurs des associations des écoles des services sociaux sans oublier une foule d’experts mis à la disposition d’intercommunales, de provinces, de la Région Wallonne et même d’autres pays et régions d’Europe.

Mobilisation de l’épargne locale des citoyens et recherche de financements (lire la suite)

Les budgets communaux sont souvent réduits. Seules des subventions viennent doter les communes de moyens supplémentaires.

Les budgets communaux sont souvent réduits. Seules des subventions viennent doter les communes de moyens supplémentaires. Ce qui entraîne un énorme travail administratif pour une partie du personnel transformé en "chasseurs" de subventions…

Mobiliser le financement en partant des possibilités locales

Tenant compte de la vision développée, fixer les possibilités de financements des différents projets en tenant compte

  • des économies d’énergie ou
  • des nouveaux revenus engendrées par ces actions,
  • des subventions accessibles,
  • des potentialités de mobilisation de l’épargne des citoyens par la création d’une coopérative citoyenne, ou
  • de l’adhésion à des programmes collectifs de financement de ce type de projets.

Suivi des indicateurs du Plan de Développement (lire la suite)

La communication régulière de ces indicateurs -impacts sociaux et économiques- à toute la population d’un territoire permet de mobiliser

La communication régulière de ces indicateurs -impacts sociaux et économiques- à toute la population d’un territoire permet de mobiliser progressivement de plus en plus d’acteurs à s’impliquer concrètement dans la réalisation des différents projets individuels, par habitation entreprise ou collectifs comme par exemples : sites éoliens citoyens, chaufferie bois ou biométhanisation agricole avec réseau de chaleur…


Mise en place et suivi d’indicateurs chiffrés afin de mesurer la concrétisation du plan de développement.
La coordination de l’action collective simultanée d’acteurs publics et privés pour concrétiser une série de projets très complémentaires nécessite de fixer des indicateurs chiffrés sociaux (économies financières pour des citoyens), économiques (montant des investissements réalisés par des entreprises, création d’emplois) et environnementaux (tonnes de CO2 évitées)

L’indicateur « réduction des gaz à effets de serre », mesure commune à tous les projets, démontre que cette méthode d’actions territoriale permet à de nombreuses populations de découvrir qu’un autre développement pour nos régions est possible.